FC Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire, notre fierté

Football Club
Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire,
notre fierté


FCVB : « Bonjour Olivier, tout d’abord, comment allez-vous et comment vont vos équipes ?Comment Cosmédiet a traversé cette crise ? »

Olivier : « Cosmédiet va bien dans l’ensemble. Nous avons traversé cette crise inédite qui était assez incroyable de manière chanceuse car nous avons eu les pharmacies, les parapharmacies et les magasins bio qui ont continué à travailler. Néanmoins la partie sport comme décathlon et autre nous ont porté préjudice, mais économiquement nous avons bien tenu le coup. »

FCVB : « Comment voyez-vous la suite concernant l’économie en général ? »

Olivier : « L’économie, c’est un peu complexe, tout n’est pas dans le vert, même si c’est ma couleur préférée (rires). Il faut reconnaître qu’ aujourd’hui la situation économique est très complexe, même si on constate que la bourse remonte, beaucoup de facteurs reprennent, mais la situation reste assez difficile et l’économie de façon générale est délicate. Je pense qu’il faut rester positif. En France, on a toujours rebondi dans beaucoup de situation et je crois que nous sommes plus forts dans la difficulté. »

FCVB : « On sait que vous êtes un passionné de sport, que vous suivez et soutenez financièrement plusieurs disciplines, équipes et athlètes.
Alors que tout le monde sportif a été contraint de se mettre en « pause », qu’est-ce qui vous manque le plus en ce moment ? »

Olivier : « Au niveau du sport c’est d’aller voir des matchs de foot,  de hand-ball, etc… De suivre aussi des résultats, nous n’avons pas vu Roland Garros, le tour de France est retardé. C’est un peu dur donc oui, car étant passionné de sport c’est un moment un peu compliqué. Mais Cela fait du bien de marquer aussi une pause. Ca manque vraiment parce que lorsqu’on est passionné c’est dur, j’ai hâte de revoir des matchs, et bien sûr de revoir le FCVB ! »

FCVB : « Dans ce contexte économique difficile, comment voyez-vous votre rôle de partenaire N°1 du FCVB ? »

Olivier : « J’ai annoncé que j’allais redémarrer la saison prochaine en redonnant le même montant que celui de la saison 2019 / 2020. On veut continuer à être présent sur le maillot, et pour le club. »

FCVB : « Quel message positif auriez-vous envie d’adresser aux sponsors et partenaires du club ? »

Olivier : « Le message que je peux donner aux autres partenaires c’est qu’il ne faut pas oublier que nous sommes un groupe de partenaires et c’est grâce à ça que le FCVB est arrivé là où il est aujourd’hui. Il pourrait même aller plus haut, comme par exemple la ligue 2, on en rêve tous ! Il faut vraiment que l’on trouve des solutions pour pouvoir soutenir le FCVB qui nous aide également. Pour ma part si j’ai développé le réseau sport qui me rapporte des millions d’euros en chiffre d’affaires, c’est aussi grâce au FCVB. Il est donc important que les partenaires reviennent, redonnent une contribution et que l’on continue à rester à un bon niveau en national 1, avec cette grosse déception d’avoir terminé 7ème qui était la moins bonne place occupée de la saison. Une place de 3ème ou 4ème place aurait été plus justifiée. »

FCVB : « Et pour terminer, le message que tu as envi d’adresser aux autres membres du club (joueurs, supporters, bénévoles, salariés…) ? »

Olivier : « J’encourage tous les supporters, les bénévoles, les salariés ! il faut y croire, merci pour ceux qui ont continué, à ceux aussi qui ont dû faire une pause comme les joueurs, car ce n’est pas facile. Je compte sur tout le monde pour faire une très belle saison 2020 / 2021 et personnellement j’ai une confiance totale en Alain Pochat qui est un manager et entraîneur exceptionnel, avec beaucoup de passion et une grande qualité car il est conscrit de la 7, et de la meilleure la 87 et vive le FCVB ! »

Bilan de la saison 19/20, crise économique, partenariat… Interview de notre partenaire n°1

Partenaire n°1 du club depuis plus de 10 ans, Olivier Mandon de Cosmédiet soutient autant la N1 que l’académie garçons et filles !

Distributeur exclusif en France du célèbre Baume du Tigre®, les tigres caladois et la mascotte lui doivent leur nom 😉

 

Share