FC Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire, notre fierté

Football Club
Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire,
notre fierté


Suite à un prêt d’une saison en 2019/20, notre parrain a signé cet été un contrat de 3ans avec le Grenade FC qui est actuellement 7e de la Liga et qualifié en 16e de finale de l’Europa League.

« En ce moment les règles liées à la COVID-19 restent strictes, mais on s’habitue » nous confie-t-il.

En effet, au centre d’entraînement, les douches sont condamnées et les joueurs et le staff sont testés tous les jours.
Le mois dernier, il y a eu des cas au sein de l’effectif, et Maxime, comme notre équipe de National, a donc  revivre un nouveau confinement et suivre un programme individuel à la maison.
Au mois juillet, il a lui-même été contaminé par la COVID-19 en subissant tous les symptômes (perte de l’odorat, du goût et beaucoup de fatigue).
Quatre mois plus tard, il concède n’être toujours pas complétement remis de cet épisode.
De plus, en cette période COVID, la préparation physique n’étant pas forcément adaptée et habituelle, Maxime a connu quelques pépins physiques et a notamment souffert d’une entorse au genou.
Et d’un point de vue global, les blessures sont de plus en plus récurrentes car les corps sont sollicités différemment.
D’autre part, le public et les stades pleins lui manquent énormément et il affirme que l’adrénaline n’est pas la même sans les fans.

 

D’ailleurs, Maxime, quels sont les stades espagnols que tu affectionnes le plus ?

« Le Stade Benito Villamarin du Bétis Séville, le Santiago Bernabeu du Real Madrid, le Wanda Metropolitano de l’Atlético Madrid, le Stade de Mestalla de Valence, le San Mamés de l’Atletico Bilbao…
Tous ces stades mythiques mettent beaucoup de pression !
Et le football pratiqué en Liga, basé sur le jeu et la possession, me plaît beaucoup également »

Peux-tu nous parler de ton club : le Grenade FC

« La saison dernière nous avons marqué l’histoire en finissant 7e et en se qualifiant pour l’Europa League à la dernière minute !
C’était magique et il y avait énormément d’émotion autour du terrain.
Après l’OL, l’AS Roma ou encore le FC Séville, j’ai apprécié retrouver un club à « taille humaine » qui est très ambitieux et qui a un projet différent. »

À la fin de ton contrat, en 2023, tu auras 34ans. Envisages-tu un retour en Calade ?

« Cela trotte dans ma tête… »

En attendant, étant donné son calendrier très chargé et la COVID 19, Maxime ne peut rentrer en France que très rarement et lorsque c’est possible il consacre ces courts moments à sa famille.

Nous avons donc très peu de chances de le recevoir à Chouffet prochainement mais il nous a assuré qu’il regardait tous nos matchs sur FFF TV et qu’on pouvait compter sur son fidèle soutien !

N’hésitez pas à suivre Maxime sur les réseaux sociaux :
Compte Instagram
Compte Facebook 

Entretien avec notre parrain Maxime Gonalons

Comme d’habitude, Maxime nous a facilement consacré un long et sympathique moment au téléphone.

Nous étions impatients de savoir comment il allait et comment se passait son début de saison mais à peine le téléphone décroché Maxime nous a devancé avec punch :

« Alors comment ça va au club ? » « Tout le monde va bien en cette période ? Les jeunes ? les sponsors ? les bénévoles ?» « Et le groupe N1, comment vit-il ? »

Un réel plaisir !

Share

12 Déc 2020

Mon panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0