FC Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire, notre fierté

Les valeurs du Club :
TRAVAIL - RIGUEUR – CONVIVIALITÉ – RESPECT – HUMILITE

Football Club
Villefranche Beaujolais

une ville, un territoire,
notre fierté


Histoire

Les débuts du foot en Calade

C’est après la guerre de 1914/1918 que se crée, le 19 janvier 1919, une section football association au sein du Cercle sportif de Villefranche (rugby, athlétisme etc…). Cette section se maintiendra dans le giron du CSV jusqu’en 1927, vendredi 25 mars, date de création du Football Club de Villefranche. M. Foulc devient président du FC Villefranche nouvellement créé sous la houlette de M. Gaillot (ex rugbyman), promu secrétaire de ce FCV nouveau.

La première commission du CSV football association se composait de M. Gaillot, Vatty, Husson, Decour, Fayard et Delger.

 

Quelques résultats de ces débuts du foot en Calade :

CSV/LOU 3/0 – CSV/US Feyzin 5/0 – Excursionnistes lyonnais/CSV 4/1 – CSV/St-Germain-au-Mont-d’Or 4/1 puis en 1920/1921 : CSV/Lyon Terreaux 9/1 – CSV/AS Lyon 8/0 – CSV/Amicale excursionnistes 3/1 – CSV/AS Tarare 10/0 – AS Montchat/CSV 5/1

En 1921/1922 : CSV/FC Lyon 4/0 – CSV/Belleville 3/0 – CSV/Montchat 4/2 – CSV/VC Miribel 3/2 – FC Lyon/CSV 2/0 – etc…..

En 1925/1926  : CSV/Charbonnières 6/1 – CSV/La Verpillière 1/0 – Trévoux/CSV 5/0

 

 

L’HISTOIRE

Du Football Club Villefranche (FCV) et du Football Club Villefranche Beaujolais (FCVB) de 1927 à nos jours.

 

 

Présidents FCV de 1927 à 1946

M. Foulc, Perrayon, Tony Millet, Paccalin, Serrayet, ce dernier, prisonnier durant la guerre 39/45, sera remplacé par M. Tondeur.

On doit préciser que dans le registre des Assemblées générales du club, on trouve, au 16 mars 1927, le nom de M. Ducarre comme secrétaire de la commission sportive. Il deviendra président du FCVB en 1946 jusqu’en 1969 puis évidemment président d’honneur.

Champion 4e série 1929
Champion 3e série 1930
Champion 2e série 1933
Champion 1ère série 1945

Présidents FCV puis FCVB depuis 1946 – M. Ducarre

Promotion en 1946 puis honneur en 1948 – champion du Lyonnais honneur en fin de saison 52/53 montée en CFA jusqu’à fin de saison 1957/58 – honneur à nouveau puis descente en promotion fin de saison 58/59 – retour en honneur 59/60- puis à nouveau champion du Lyonnais fin de saison 65/66 et retour en CFA jusqu’à fin de saison 68/69.

46/47 et 47/48 : promotion d’honneur
48/49 : honneur = 2ème
49/50 : honneur = 4ème
50/51 : honneur = 2ème
51/52 : honneur = 3ème
52/53 :Champion du Lyonnais honneur et montée en CFA
53/54 : CFA sud-est = 6ème
54/55 : CFA sud-est = 7ème
55/56 : CFA sud-est = 9ème
56/57 : CFA sud-est = 9ème
57/58 : CFA sud-est = 12ème (descente en honneur)
58/59 : honneur = 10ème (descente en promotion)
59/60 : promotion = 1er (retour en honneur)
60/61 : honneur = 2ème
61/62 : honneur = 5ème
62/63 : honneur = 4ème
63/64 : honneur = 5ème
64/65 : honneur = 2ème – Henri Cosson secrétaire car Gilbert Montagnon décédé en cours de saison
65/66 : honneur = 1er – remontée en CFA et Gambardella battu en 1/16e par l’O.M. à Alès
66/67 : CFA sud-est = 8ème
67/68 : CFA sud-est = 8ème
68/69 : CFA centre = 11ème (descente en honneur )- Gambardella : battu en 1/8 e par l’O.M. à Valence

Hyvernat remplace Cosson 70/71 comme secrétaire général (A.G.). Champion du Lyonnais honneur fin de saison 69/70 et montée en D3 (CFA) jusqu’à fin de saison 75/76.

1969/1970 et 1970/1971 – M. Champion

69/70 : honneur = 1er (retour en D3 sud-est)
70/71 : D3 sud-est = 9
ème

Saison 70/71 défaite à St-Etienne en CFA, les verts avec Santini, qui marque, Patrick Revelli, Parizon, Migeon ou encore Synaeghel.

1971/72, 1972/73 et 1973/74 – M. Convert

71/72 : D3 sud-est = 2ème
72/73 : D3 centre = 9ème
73/74 : D3 centre = 11
ème

Saison 72/73 : défaite en Coupe de France à Villefranche contre Louhans Cuiseaux 1/0 dans le brouillard.

Dumontillet remplace Hyvernat au poste de secrétaire général à partir de Juin 1973 (A.G.)

1974/75 à 1980 – M. Sivignon

74/75 : D3 centre = 7ème
75/76 : D3 centre = 14ème (descente en honneur)
76/77 : honneur = 13ème
77/78 : honneur = 6ème (montée en D4)
78/79 : D4 = 11ème
79/80 : D4 = 3ème (montée en D3)
80/81 : D3 centre = 11ème – démission cours de saison 80/81

En cours de saison 80/81 – Michel Danière

80/81 : D3 centre = 11ème – prise de poste en cours de saison

1981/82 – Monfray

81/82 : D3 centre = 8ème

1982 à 1987 – M. Choffée

82/83 : D3 centre = 3ème avec montée en D2
83/84 : D2 groupe A = 19ème retour en D3
84/85 : D3 sud = 10ème
85/86 : D3 centre = 8ème
86/87 : D3 centre = 8
ème

Juin 1987 à Décembre 1987  – Jean-Marc Paulus

Décembre 1987 à Juin 1988 : M. Froidefond

87/88 : D3 sud-est = 16e (descente en D4)

Juin 1988 à 1990 – M. Sivignon

D4 puis chute en honneur fin de saison 88/89

88/89 : D4 = 12ème (descente en honneur)
89/90 : honneur = 9
ème

1990 à 1992 – M. Rossi

90/91 : honneur = 6ème
91/92 : honneur = 7
ème

1992 à 1996 – M. Barbier

92/93 : honneur = 1er et montée en N3
93/94 : N3 = 4ème
94/95 : N3 = 2ème
95/96 : N2 = 10
ème

Démission de J.P. Barbier en avril 1996

Avril 96 à novembre 97 – M. Magat

N2 : 96/97 = 11ème

Novembre 97 à Mars 99 – M. Barbier

CFA en 97/98 et 98/99

97/98 : N2 = 13ème
98/99 : CFA = 12
ème

Démission du président Jean-Pierre Barbier fin mars 1999 – constitution d’un comité de 5 membres pour assurer la gestion jusqu’à la fin de saison (M. Dubus, Favier, Gachon, Monfray et Pastier).

Mars 99 à Juillet 2000 – M. Gachon

99/2000 : CFA = 18ème(descente en CFA2)

Gambardella battu en 1/8e de finale par Auxerre.

Juillet 2000 à Juillet 2001 – M. Baud

CFA 2 = 15ème (descente en honneur)

Juillet 2001 à 2008-  Jean Gachon 

2003/2004 champion du Lyonnais – retour en CFA2 – montée en CFA fin de saison 2007/2008

2001/2002 : honneur = 3ème
2002/2003 : honneur = 3ème
2003/2004 : honneur = 1er (montée en CFA 2)
2004/2005 : CFA 2 = 9ème
2005/2006 : CFA 2 = 3ème
2006/2007 : CFA 2 = 10ème
2007/2008 : CFA 2 = 1er (montée en CFA
)

De juillet 2008 à juillet 2010 – Christian Du Verne

2008/2009 : CFA = 3ème
2009/2010 : CFA = 11
ème

De juillet 2010 à 2020 – Philippe Terrier

2010/2011: CFA = 5ème
2011/2012: CFA = 12ème
2012/2013 : CFA = 7ème
2013/2014 : CFA = 11ème
2014/2015 : CFA = 6ème
2015/2016 : CFA  = 5ème
2016/2017 : CFA = 6ème
2017/2018 : National 2 = 1er (montée en National 1)
2018/2019 : National 1 = 12ème
2019/2020 : National 1 = 7ème

De 2012 à 2017 (5 saisons), le FCVB poursuit sa route en CFA devenu N2 avec plus ou moins de réussite sous la conduite de différents entraîneurs. Après les départ de Stéphane D’Urbano et Landry N’Dzana en fin de campagne 2016/2017, le président Philippe Terrier engage Alain Pochat pour 2017/2018 : un entraîneur qui débarque avec un bilan impressionnant.

2017/2018 : 90 ans … Et après

À peine la fête du 90ème anniversaire terminée, il fallait rapidement songer à préparer la nouvelle campagne de celle du début de la décennie qui conduira le F.C. Villefranche Beaujolais à fêter son centenaire en 2027.

Et qu’elle fut belle cette première année de la 10ème décennie.

Entamée en N2 par le nouvel entraîneur Alain Pochat à qui le président Philippe Terrier venait de confier les clefs du camion, elle s’achevait en apothéose avec l’accession tant désirée depuis plusieurs années en « National » au soir d’un succès obtenu en Calade sur la pelouse du stade Armand Chouffet aux dépens de Schiltigheim 4/1.

Réalisant une fin de campagne épatante, Alain Pochat et sa bande, distancés de 10 points par Andrézieux le favori, réussissaient une remontada exceptionnelle doublant tous leurs adversaires pour devancer Annecy le dernier rival. Pour compléter ce bilan, les U19 de Christophe Bouteiller redonnaient à leur club une place au plus haut niveau de la ligue et réalisaient un bon parcours en Gambardella, n’échouant qu’aux tirs au but devant Ajaccio et les U17 conservaient leur place en U17 Nationaux.

Les U15 coachés par Lilian Gaude, comme les U19, se repositionnaient en Honneur de ligue grâce à une saison 2017/2018 très réussie avec 18 succès, 2 nuls et seulement 2 défaites.

De son côté, la section féminine poursuivait sa progression et se préparait à faire vivre l’équipe seniors d’Yvan Caillat.

Autre fait marquant : le voyage en Chine des jeunes U17.

2018/2019 : Maintien et 1/8e de finale de coupe de France

En assurant leur maintien en “National”, Alain Pochat et ses hommes ont parfaitement respecté l‘objectif initial fixé par Philippe Terrier à l‘aube de sa 10ème année de présidence. Mais en tenant tête au stade des 1/8e de finale de Coupe de France, jamais atteint par le club, au fabuleux Paris Saint-Germain, avec ses vedettes Cavani, Mbappé, Di Maria ou encore Paredes qui devaient attendre la 100ème minute pour prendre en défaut la défense des “bleus”, le groupe de cette campagne-là a fait vibrer le Groupama Stadium, mis à la disposition du FCVB par l‘O.L. Soutenus par 23 000 spectateurs tous acquis à leur cause, nos représentants quittaient tête haute la pelouse sur laquelle ils venaient de marquer pour toujours l‘empreinte du Football Club Villefranche Beaujolais.

2019/2020

Saison tronquée que cette campagne arrêtée au moment où le F.C.V.B. restait en course pour les premières places. Stoppé le jour où l’équipe de Pau venait en Calade, le championnat s‘arrêtait à la 25ème journée. La bande du président Philippe Terrier ne pouvait disputer ses chances au moment où, en 7ème position, rien n‘était perdu pour jouer le haut du classement.

2020/2021

Cette saison débutait plutôt mal puisque fin novembre le F.C.V.B. occupait une peu flatteuse dernière place au soir de la 14ème journée. Heureusement, la révolte s‘enclenchait et les succès permettaient de redresser la situation.

Hervé Della Maggiore s‘installait à la barre du bateau F.C.V.B. sans rien bousculer, conscient de la valeur du groupe et les bons résultats continuaient à s‘afficher au crédit caladois. Au terme d‘une compétition parfaitement maîtrisée, une ultime victoire devant La Duchère confirmait la position de barragiste pour une éventuelle accession en Ligue 2.

Entamé par un net succès à domicile aux dépens de Niort (3/1), le barrage allait rendre son verdict sur le terrain adverse. Les pensionnaires de Ligue 2 allaient devoir attendre la 81ème minute du match retour pour inscrire le second but synonyme de 2/0, crucifiant des Caladois privés de montée malgré un 3/3 sur les deux rencontres. Des regrets bien sûr d‘autant que, pandémie oblige, les supporters et fans de foot caladois et beaujolais n‘avaient pu soutenir cette fantastique période qui a donné des idées à l‘ensemble d‘un club ravi du comportement de son équipe fanion.

Création de la SAS FCVB

Pour continuer son développement et sa professionnalisation, le FCVB crée une SAS avec la mise en place de deux présidents.

De juillet 2020 à … – Philippe Terrier  – président de la SAS

2020/2021 : National 1 3ème
2021/2022 : National 1

De juin 2020 à … – Daniel Triquet- président de l’Association

 

 

HISTOIRE EN COUPE DE FRANCE

 

 

Saison 1929/1930

Le FCV bat Riorges au 1er tour puis l’AJ Auxerre (6/1) en octobre 1929, mais est éliminé par Valentigney (futur grand Sochaux) à Valentigney (5/0) en novembre 1929

Saison 1952/53

8 février 1953 à Carpentras

1/16e de finale

Toulouse bat le FC Villefranche 1/0.

Saison 1958/59

11 janvier 1959 à Dijon

1/32e de finale

Toulon bat le FCV 5/1.

Saison 1967/68

14 janvier 1968 à Valence

1/32e de finale

L’OGC Nice bat le FCV 2/1.

Saison 1984/85

10 février 1985 à Bourg-Péronnas

1/32e de final

Nîmes bat le FCVB 3/1.

Saison 1996/97

18 janvier 1997 à Aurillac

1/32e de finale

Aurillac bat le FCVB 0/0 et 6 tirs au but à 5.

Saison 1997/1998

Janvier 1998 à Bourg-Péronnas

1/32e de finale

Bourg-Péronnas bat le FCVB 4/2.

Pas une seule de ces importantes rencontres de Coupe de France ne s’est jouée à Villefranche (mis à part contre Louhans-Cuiseaux).

Seul grand souvenir marquant à domicile : la venue de l’AS Saint-Etienne au 5ème tour en 1947 avec un « Stade Municipal » (nom de l’actuel stade Armand Chouffet) garni par 4000 spectateurs.

Il faudra attendre la saison 2008/2009 pour voir le FCVB disputer un 1/16e de finale en janvier 2009 (fête des conscrits) sur le terrain de Dijon (défaite 4/1).

Le grand événement récent est le 1/16e de finale contre l’AS Saint-Etienne au stade Armand Chouffet au cours de la saison 2009/2010 avec un match héroïque de l’équipe drivée par Jean-Michel Picollet qui sera battue après prolongation (2-2) à l’issue de la séance de tirs au but.

7 ans après, le FCVB refait parler de lui en coupe de France avec un joli parcours et une défaite au 7éme tour à Villefranche face au F.C. Sochaux Ligue 2 (2/1) saison 2017/2018 et évidemment avec une défaite après prolongation au stade des 1/8e de finale – atteint pour la première fois par le F.C.V.B – face au Paris Saint-Germain (3/0) au Groupama Stadium de Décines devant 23000 spectateurs lors de la saison 2018/2019.

Epoque Ducarre Wierzbo

Epoque Wierzbo

FCVB 2e division

Mon panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0